Cineffable

Publié le par Timmette

L'incontournable festival international de films lesbiens et féministes de Paris se déroulera très bientôt.

 

Les dates : Du 29 octobre au 2 novembre.

Lieu : Espace Reuilly (Paris 12)

Le site:  http://www.cineffable.fr/fr/edito.htm    

 

http://www.cineffable.fr/festivals/23efestival/img23/aff23/affichecinef2011-72DPI-A6.jpg

 

Au programme : pas moins de 17 longs métrages !!

 

"Depuis 2006, les films francophones sont sous-titrés à l’intention des femmes sourdes et malentendantes. Le sous-titrage est adapté, grâce à ses codages couleurs et ses indications spécifiques, réalisées en collaboration avec la commission sous-titrage. Ne soyez pas surprise de voir ces indications colorées, elles sont d’une aide précieuse pour certaines d’entre nous !"

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nibben 14/10/2011 16:52


Une blague ce festival. Pour y avoir participé l'année dernière ou il y a deux ans ... L'accueil et l'ambiance y sont particulièrement mauvais.
Déjà les hommes sont INTERDITS ... Depuis quand le féminisme est une affaire uniquement de gonzesses ? Comment se faire prendre au sérieux dans notre démarche d'intégration dans la société si on
exclue volontairement la moitié de la population d'un évènement culturel destiné à montrer que l'homosexualité existe ????
Et puis les tronches de 4km tirées par les organisatrices ça m'avait bien refroidi. Les regards lancés par certaine aussi c'était très étrange.

C'est plutôt dommage car j'avais plutôt apprécié la seule séance de projection à laquelle j'avais pu assister, mais je ne retournerai pas à ce festival avant un moment c'est certain !


Timmette 14/10/2011 17:08



Merci pour votre avis. Il n'appartient qu'à vous. Toutes les personnes que j'ai rencontrées et qui y sont allées étaient plutôt ravies, ne serait-ce que pour la projection. Organiser un tel
festival demande surement beaucoup d'energie, et certainement en manque de bénévoles comme partout, cela expliquerait les têtes fatiguées des organisatrices. Quand au fait que ce festival soit
réservé aux femmex, cela fait du bien, de temps en temps, la non mixité, sachant qu'il est toujours possible pour les hommes de revoir les films ultérieurement. Mais, évidemment, chacun est libre
d'en penser ce qu'il veut, c'est ça la liberté d'expression ! merci pour votre commentaire.